SYMPHONIE BURLESQUE/BURLESQUE SYMPHONY
suite ludique en 4 mouvements

pour percussions, instruments à vent et piano / for percussions, winds and piano

1) En balade (3’ 30)
2) Pique-nique (3’30)
3) Pastorale (2’)
4) Retour (3’)

éd. Fortin Armiane 2018: 25 €
conducteur et parties séparées

Payer par carte

ou par chèque
 

La « Symphonie Burlesque », opus 181 posthume, manuscrit, sans date; première édition,Fortin-Armiane 2018

- Cor en buis (ou autres instruments à vent)/ wood horns or other winds, Clairon/ bugle- Tambour de basque, cymbales/ cymbals- pistolets à bouchon/cork pistols- Sirène/ siren, trompe/ trunk, fouet/ whip- Triangle, grelots/ small bells- Tambour/ drum, Tambourin/ provincal tabor- Bouteillophone, jeu de tubes (ou harmonica) - Castagnettes/ castanettes crécelles/rattles, mirlitons - Tonnerr/,thunder arbre à pluie/ rain tree- Xylophone - Piano

La « symphonie burlesque », opus 181 posthume, de Mel Bonis est une œuvre de fantaisie qui raconte en quatre mouvements l’histoire d’une balade, d’un pique-nique, d’une pastorale et d’un retour mouvementé. L’on y croise, au milieu des averses et des accalmies ensoleillées, des airs joyeux et familiers.
Cette œuvre semble particulièrement adaptée aux jeunes musiciens, non débutants, pour un travail d’ensemble autour des percussions. Elle devrait remporter un grand succès en tant que morceau d’audition ou de concert de fin d’année pour une réunion des classes de percussion, d’instruments à vent et de piano. Des élèves de solfège peuvent également participer.
On peut jouer toute la suite ou bien seulement une sélection de pièces. La nomenclature pourra être adaptée en fonction des exécutants et du matériel dont on dispose. Les mirlitons, par exemple peuvent être joués au piccolo.