©Christine Géliot 2009 Mel Bonis, compositrice/ Mel Bonis, composer

ALBUM DE

PHOTOS

de

Mel Bonis


Mélanie Bonis,7 ans, déguisée
Mélanie Bonis à l'âge de 17 ans: tableau de Corbineau (A droite, détail)
Mélanie à l'époque du Conservatoire (1877-1882)
De gauche à droite : Ernest Guiraud, Auguste Bazille et César Franck, ses maîtres au Conservatoire
1883: Mélanie Bonis et Albert Domange, un mariage de raison
1895: Mélanie et ses enfants: De gauche à droite, Jeanne, Edouard et Pierre
Sarcelles: l'église où Mélanie joue de l'orgue; Albert et Edouard dans la propriété Domange
Etretat vers 1892: La villa Domange ; photo de famille de gauche à droite: Mélanie, Jeanne, Edouard (le premier), Pierre, la grand-mère Mangin et Alfred
Coquetteries de Mel Bonis: Colombine, portrait orientale, costume orientale
Les Gitanos, 1891, valse pour piano, premier succès de Mel Bonis
Premières publications
---
Un couple élégant
Portrait d'elle à quarante ans
Vers 1910: la salle Berlioz entourée de deux programmes avec des oeuvres de Mel Bonis

Mel Bonis joue en quatuor, salon de la rue de Monceau, Paris, 1908
(Nous cherchons l'identité de ses partenaires)

Les 7 enfants d'Albert Domange (dont les trois de Mel Bonis): 1900, 1908, 1914
Photos 1 et 3, de gauche à droite: Pierre, Eugène, Edouard , Henri, René, Jeanne (Madame Robert Brochot) et Alfred
----
Mariage de Pierre Domange et Renée Fasquelle: Mélanie au bras de Charles Fasquelle; le jeune ménage en automobile
Images de la Grande guerre
Mélanie vit en permanence allongée, mais elle peut se lever pour jouer au croquet !
Images de la Grande guerre
Pierre dans les tranchées, Mélanie et Albert à Sarcelles, les petits enfants Domange à Etratat

Images de la Grande guerre
Madeleine, l'enfant secrète de Mélanie, apparait dans la famille en 1915 comme une "filleule de guerre"
Avec le petit Guy, fils de Jeanne, à Sarcelles puis à Etretat: avec les "cousins" à Etratat

A gauche, Mélanie, 1918, en veuve tragique, à droite, Hettich vers 1920
Au centre, le mariage de Madeleine avec Pierre Quinet en 1920, l'unique document sur lequel apparaissent Hettich (à droite) et Mélanie (à gauche)
Les années folles: Jeanne organise à Sarcelles les fêtes des "véhicules bizarres"
de gauche à droite, on identifieJeanne et son fils Guy, Mel Bonis au piano, Madeleine, Pierre (tambour)
Mel Bonis dans ses dernières années, toujours allongée, très déprimée
1937, elle est enterrée au cimetierre de Montmartre avec son mari et son fils Edouard
1940, Claude et Yvette Domange, le fils ainé et la dernière fille d'Edouard

 

Retour l'accueil

 

/biographie:/oeuvres: /partitions:bibliographie: /discographie: /concerts: /association