ACTUALITÉ

Juin Juillet 2017

 

Publication du CD
MEL BONIS, THE WORK FOR VIOLIN AND PIANO

Projets de disque et d'édition

 

CD MEL BONIS
L'OEUVRE POUR VIOLON ET PIANO
THE WORK FOR VIOLIN AND PIANO 

Sonate, pièces de genre, Suite... De l'ombre à la lumière

l'œuvre de Mel Bonis, compositrice du début du XXème siècle, est devenue aujourd'hui incontournable

Un enregistrement indispensable

par Francine Trachier, violon et Françoise Tillard, piano


Sonate pour violon et piano opus 112:
1) Moderato
2) Presto
3) Lento
4) Final
Trois pièces pour violon

5) Andante religioso opus 78
6) Allegretto non troppo opus 84
7) Largo opus 83

8) Sérénade opus 46

9) Largo d'après Haendel opus 63

10) Elève-toi, mon âme (avec la participation de Marion Gomar, mezzo-soprano)

Suite en do majeur

11) Jour de fête
12)Sous la amée
13) Cortège champêtre

 

Critique du CD

MEL BONIS - L’ŒUVRE POUR VIOLON ET PIANO

par Roger Thoumieux
Historien de la musique
Conférencier au Mozarteum de France
www.mozarteumdefrance.fr

Sonate pour violon et piano en fa dièse mineur, op. 112

On disposait déjà de cette Sonate dans l’enregistrement de belle qualité de Laurent Martin et Kai Gleusteen.
La comparaison avec celui de Francine Trachier et Françoise Tillard se fait à un haut niveau. Il s’impose d’emblée cependant, me semble-t-il, dès les premières notes interrogatives du piano. Il donne bien aux lignes du moderato initial leur aspect sinueux, tourmenté qui rapproche Mel Bonis d’Ernest Chausson.
L’humeur générale de cette œuvre en fa dièse mineur est d’ailleurs plutôt sombre, particulièrement dans ce volet initial.
Le Scherzo a quelque chose d’une énergie farouche où l’inquiétude est encore présente, ce que rend très bien l’interprétation survoltée.
Le Lento qui part du grave du violon est très beau, très émouvant. C’est un ardent lyrisme qui s’exprime admirablement sous l’archet de Francine Trachier.
Enfin le piano nous entraîne dans un Finale encore fiévreux, mais dont la vitalité parvient à dissiper l’ombre et l’inquiétude.
Tout au long de cette partition puissante, les deux interprètes s’affirment avec une incontestable autorité.
Au même titre que la Sonate pour flûte et piano, celle-ci devrait figurer dans les programmes des grands concerts de musique de chambre.

Andante religioso, op. 78 – Allegretto non troppo, op. 84 – Largo en mi majeur, op. 83 – Largo, op. 63

L’Andante religioso mérite bien son nom par sa ferveur dans le medium du violon et son élévation. L’Allegretto commence par un envol des cordes tandis que courent des notes rapides au piano. Puis la mélodie se calme et plane d’une manière sereine, soutenue par les arpèges toujours mobiles du piano.
Le Largo, op. 83 est une chaleureuse effusion du violon que soutient puissamment le clavier.
Transcription d’une œuvre de Haendel, le Largo, op. 63 garde la noblesse mélodique de l’original et montre la science de Mel Bonis qui fait fructifier ici l’enseignement reçu en classe d’harmonie au Conservatoire de Paris.
Ces trois pages permettent d’admirer la beauté du son et du phrasé de Francine Trachier qui joue sur un superbe Gennaro Gagliano de 1769. Elle trouve en Françoise Tillard une partenaire en parfaite symbiose poétique au clavier.

Sérénade en ré majeur, op. 16
Si elle fut d’abord conçue pour le violoncelle, cette Sérénade est encore plus vive et ravissante au violon, dans la tonalité franche de ré majeur. Les deux interprètes la font tour à tour chanter et danser à merveille.

Élève-toi mon âme, op. 22
Cette mélodie est sans doute un des fleurons les plus inspirés de l’œuvre pour voix soliste de Mel Bonis. Elle a la particularité d’être écrite pour voix de baryton ou mezzo, avec piano et violoncelle ou violon.
La belle et chaude voix de mezzo-soprano Falcon de Marion Gomar lui donne tout son embrasement lyrique et romantique. Il est permis d’entendre une vision peut-être plus recueillie de cette œuvre de chambre pour voix et deux instruments. C’est néanmoins magnifique.

Suite en do majeur, op. 114
Datée de 1926, cette Suite appartient à la période tardive de Mel Bonis, à un moment déjà marqué par une certaine humeur dépressive pour des raisons personnelles, et le sentiment non dénué d’amertume sans doute que son œuvre était dépassée par le « modernisme » de l’après-guerre.
Cela explique-t-il que la partition porte de la main de l’auteur la mention « mauvais, ne pas éditer » ?
On est surpris par tant de sévérité de sa part pour une œuvre assez longuement développée (environ 18 minutes). On peut même se dire que par la richesse de son écriture celle-ci n’a rien à envier, au contraire, aux pages d’avant 1914.
Le premier volet (« Jour de fête ») est d’une écriture brillante, virtuose même par endroits, qui demande l’accord impeccable des deux partenaires. Le deuxième (« Idylle ou sous la ramée) », le plus développé, nous ménage de beaux moments de lyrisme et de poésie où les volutes du piano entrelacent rêveusement la mélodie. Le troisième (« Cortège champêtre ») est mené sur un rythme très allant, plein de vitalité et de bonne humeur.
Francine Trachier et Françoise Tillard rendent pleinement justice à cette œuvre injustement méconnue. L’ensemble de leur disque est d’ailleurs l’hommage qui manquait à l’œuvre pour violon et piano de notre compositrice.

Ce qui me frappe entre autres chez Mel Bonis – en cela elle ne pâlit pas auprès d’éminents confrères – c’est sa capacité à « tenir la longueur » dans les mouvements lents d’une certaine ampleur, qui sont toujours d’une expressivité soutenue.

Sur le plan technique, l’enregistrement m’a paru globalement de très bonne qualité : clair, équilibré, sans réverbération excessive.

Roger Thoumieux



 

 

D'AUTRES MAGNIFIQUES PROJETS POUR 2017

 

L'ORGUE DE MEL BONIS:

CD par Georges Lartigau, prévu pour le printemps. Production Ligia Digital

PUBLICATION DES FEMMES DE LEGENDE DE MEL BONIS POUR ORCHESTRE,
Collection Christine Géliot, aux Editions Furore

Salomé est parue !

 

 


 

les concerts, LES RADIOS

 

Ensemble vocal de Guéret (Aveyron) 16 concerts de la musique chorale spirituelle de Mel Bonis en Aveyron

 

Dimanche 4 juin, concert flûte, alto et harpe, trio Mélusine à Angers

animations au jardin Bio, de 14h à 17h
"6 Valses caprices" et "le Moustique" de Mel Bonis, Des valses d' Ernesto Nazareth, Cuba d'Albeniz, La danse macabre de Saint Saëns, der Wasserman de Zemlinsky, Tango99 de Milton Barnes
Maison de l'environnement Lac de Maine Angers

Samedi 10 juin - 20h30 - Concert de chœurs à Notre Dame de Bon Secours à Paris

Ensemble Aria Viva (Œuvres de Mel Bonis, André Caplet, César Franck)
Association Notre Dame de BonSecours, 68 rue des Plantes - 75014 Paris
E-mail : musiquechapellendbs@ndbs.org
Tél. 06 74 74 21 11

22 juin 2017, 18 h, concert de musique de chambre Mel Bonis au Musée Camille Claudel de Nogent sur Marne.

Anne Copéry (violoncelle), Jean-Michel Varache (flûte) et Jérôme Granjon (piano) vont jouer des oeuvres de Mel Bonis

Présentation du concert

10 rue Gustave Flaubert, 10400 Nogent sur Seine
réservation au 0325247634 ou par courriel

Juin Juillet 2017 Master classes Haliaeti Académie d'été à l'Ecole de musique d'Isola, en Slovénie

Master class du pianiste sloveno-américain Rok Palcic: du 28 juin au 7 juillet

Concerts

Le 29 juin, 20 h, Ecole de musique de Isola: Brahms, Poulenc, Bonis: La Ballade pour piano , par Rok Palcic, piano

Le 5 juillet, 20 h: Ecole de musique de Isola: Mendelssohn, Frnack, Bonis: Soir Matin, Sérénade, Méditation. Ida Bieder, violon, Ofer Canetti, violoncelle et Rok Palcic, piano

Mardi 18 juillet 2017, 21h, De Moscou à Rio", concert flûte, alto et harpe, trio Mélusine au Croisic (Loire Atlantique)

"6 Valses caprices" et "le Moustique" de Mel Bonis, Des valses d' Ernesto Nazareth, Cuba d'Albeniz, La danse macabre de Saint Saëns, der Wasserman de Zemlinsky, Tango99 de Milton Barnes
église Notre-dame de Pieté Le Croisic (44)

 

28 juillet 2017: récital de chant au Festival de Valloire, Eglise de Valloire (Haute Savoie)

Femmes remarquables dans la musique: œuvres de Chaminade, Holmès, Smyth, Viardot et Mel Bonis
Katia Bentz, soprano et Valérie Mercier, piano

mercredi 16 aout, 20 h 30, du trio au quintette instrumental, Eglise de Gargilesse

Festival de harpe de Gargilesse. œuvres de Cl. Debussy, A. Petit, A. Jolivet, J. Jongen, J. Cras et Mel Bonis : Les Scènes de la forêt
Trio Antara, Emmanuelle Ophèle, flûte, Odile Auboin, alto et Ghislaine Petit-Volta, harpe
Réservations à partir d'Avril 2017

16/08/2017, 21 h, Concert de chant et musique de chambre "Orient occident" Chapelle Notre dame de Bougenay aux Sables d'Olonne

Festival José David. œuvres de Ravel, Roussel, Hoffman, Hahn, Fauré, David Rossini, Cras, et Mel Bonis: La suite Orientale
Cécilia Arbel, soprano, Magali Goimard, piano, Marie van Wynsberge, contrebasse et Jérôme van Wynsberge, flûte
Renseignements: 0675877279

09/09/17, 20 h Festival "Piano aux Jacobins de Toulouse". Récital de piano à Saint Pierre des Cuisines

Marcello Bach, Bach Busoni, Chopin, Liszt et Mel Bonis: Berceuse, Le Moustique, La Cathédrale blessée, Il pleut, Romance sans paroles, Près du ruisseau


Au piano, Mariam BATSASHVILI
http://www.pianojacobins.com